Comment comprendre les règles du padel et mieux appréhender vos partie
Livraison OFFERTE à partir de 80€
Soldes : 1 article acheté = le 2e à -50%*

Comment comprendre les règles du padel et mieux appréhender vos parties.

Comment comprendre les règles du padel et mieux appréhender vos parties.

 Vous avez votre première partie de padel bientôt et vous ne connaissez pas les règles ? Ne vous inquiétez pas cet article est là pour vous. Car effectivement, avec ses particularités comme les vitres ou le fait que cela ne se joue qu’en double, le padel possède des règles plutôt pointues qu’il faut maîtriser pour pouvoir progresser sereinement. Similaire au tennis mais possédant des règles qu’il emprunte au squash, partons à la découverte du sport préféré des espagnols. 

Terrain de padel : plus petit avec plus de joueurs

Tout d'abord, il est important de savoir sur quel terrain on joue. Plus petit qu'un terrain de tennis bien sûr, le terrain de padel ne présente que 2 lignes pour représenter les carrés de service, situées à 6,95m du filet. Pas de couloirs ni de ligne de fond, les vitres font très bien le travail. 

Avec une surface de 20 mètres de long pour 10 mètres de large, il est bien plus petit qu'un terrain de tennis bien qu'on joue à deux contre 2 dessus. Les vitres et les grilles doivent également être à des hauteurs réglementaires. La vitre du haut doit donc faire 3 mètres avec une surface grillagée de 1 mètre au dessus. Pour les vitres latérales, 3 mètres sont réglementaires sans grillage ajouté. 

Sur le côté, les vitres et les grilles se partagent la latéralité du terrain. 4m pour les vitres et 6m pour les grilles qui comprennent aussi l'espace pour rentrer et sortir du terrain. En hauteur, 6 mètres sont, au minimum, nécessaires pour avoir la place pour placer les lobs et autres balles hautes. Le filet lui doit logiquement mesurer la largeur du terrain (10m) et sa hauteur réglementaires se situe entre 88 et 92 centimètres.  Toutes ces réglementations sont nombreuses et fastidieuses pour les clubs qui veulent ajouter des terrains de padel, mais elles sont importantes pour les joueurs, notamment de haut niveau, pour ne pas perdre leurs habitudes. 

Comment compte-on les points ? 

Première similarité du padel avec le tennis, les points, les jeux et les sets sont comptés de la même manière dans les 2 sports. Les jeux se comptent en 15, 30, 40, cependant les avantages sont valides en fonction du pays ou du circuit professionnel. Sur le World Padel Tour, le “punto de oro”, point en or pour les non hispanophones, est de mise, c'est-à-dire un point décisif à 40-40. Pour les autres circuits, la règle de l'avantage est adoptée.

6 jeux sont nécessaires pour gagner un set, 2 sets sont nécessaires pour gagner un match, tout simplement. Si les deux paires arrivent à 6 jeux partout, un tie break en 7 points avec 2 points d’écart. Sur certains tournois, un super tie-break en 10 points peut remplacer l’éventuel 3e set pour raccourcir la longueur des matchs. 

De plus, comme au tennis, un changement de côté se fait à tous les jeux impairs. A la fin du set, si le total des jeux est pair, on se repose et on reprend les places durant une jeu, puis on tourne au jeu d'après. Pendant les tie-breaks (ou super tie-break en 10 points), on tourne et on se repose tous les 6 points. 

Le service, le coup le plus simple du padel ? 

Pour engager la balle au padel, on applique le même modèle que lors des matchs de double au tennis. Un joueur sert durant un jeu complet, puis on alterne entre les 2 équipes. Le but est que les 4 joueurs servent tour à tour. Durant le jeu, le service alterne de côté, en commençant à droite. Comme au tennis, il faut servir en diagonale dans le carré de service prévu à cet effet. A noter que les lignes sur le terrain ne servent qu’au service. Voici quelques points importants que vous devez savoir pour réaliser des services en bonne et due forme : 

  • Au padel, le service s’effectue en dessous de la hanche, à la cuillère avec un rebond avant de frapper. Il est interdit de le réaliser trop haut pour éviter les services trop rapides. 
  • Le service ne peut également pas rebondir sur la grille après son premier rebond. Oubliez donc les courts croisés traîtres… Cependant, les rebonds contre les vitres sont autorisés tant que le premier rebond s’effectue dans le carré de service. 
  • Si la balle tape le filet avant de rebondir dans le carré adverse, on dit que la balle est let et on rejoue le service. Cependant, si le service est let et qu'il est faux par la suite (à côté du carré ou grille) on ne rejoue pas le point, il est considéré comme faux. 
  • Pour finir, comme au tennis, un deuxième service est autorisé si le premier est raté.  

Le positionnement des joueurs 

Le padel est un sport qui se joue à deux contre deux. Au service, les 2 receveurs peuvent se placer où ils veulent sur le court, mais ils ne sont pas autorisés à reprendre le service de volée. La plupart des receveurs se mettent donc derrière la ligne. Au padel, le positionnement entre coéquipiers est très important, ils avancent et reculent souvent en même temps pour former une ligne droite et laisser le moins d'angle possible à l'adversaire. 

Comme les receveurs doivent retourner en étant "fond de court", les serveurs peuvent en profiter pour prendre la position préférentielle, le filet. Le joueur qui sert doit obligatoirement se trouver derrière la ligne, mais son coéquipier se place là ou il le souhaite. Souvent, il se place donc au filet, en attendant que son collègue le rejoigne après son service. 

Durant le jeu, 2 positions sont souvent occupés par les joueurs, en fond de court et au filet. La zone intermédiaire, au niveau de la ligne, est une zone à éviter car elle est vulnérable aux angles et aux différentes longueurs de balles. La position au filet est la meilleure position à avoir car elle permet de finir les points plus facilement par un smash ou une volée. Pour contrer les volleyeurs, le lob est la meilleure option pour les forcer à retourner en fond de court et de perdre cet avantage. Après un lob, une montée au filet est souvent réalisée pour prendre la position préférentielle et avoir l'ascendant sur l'adversaire.

 

Règles pendant le jeu : du tennis avec des vitres !

Quelles sont les fautes les plus courantes ? 

Au padel comme au tennis, les fautes les plus courantes sont celles en longueur et en hauteur. Les fautes de filet ou des balles qui heurtent la vitre avant le rebond sont des fautes courantes chez les débutants (et chez certains joueurs confirmés qui ne l’assument pas). Au fur et à mesure des heures de jeu, avec l’adaptation à la raquette et aux dimensions du terrain, ces fautes sont de moins en moins présentes, en tout cas sans que l’adversaire ne vous mette en difficulté. 

Bien entendu, 1 seul rebond est autorisé avant de reprendre une balle envoyée par l’adversaire, sinon on dit que la balle a doublé et qu’on a perdu le point. Enfin, spécificité du padel, il est interdit de renvoyer une balle en tapant la grille avant. Seules les vitres sont autorisées pour s’aider à renvoyer la balle. 

Les vitres, éléments essentiels au padel ! 

Les vitres sont LA particularité du padel, ce qui fait du padel un sport unique. Il est possible de réaliser plusieurs coups, parfois spectaculaires, en utilisant les vitres afin de se sortir de points compliqués.  

En effet, dans certaines situations, souvent urgentes, il est possible de faire rebondir la balle sur la vitre pour la renvoyer de l’autre côté du filet. Que ce soit les vitres du fond de cours ou les vitres latérales (plus compliqué), cela produit souvent des points spectaculaires.

Sinon, beaucoup plus simplement, le “retour vitre” est un coup à maîtriser le plus rapidement possible tant il est utile. Après un rebond sur la vitre, la balle est ralentie et peut se reprendre plus facilement. La difficulté avec ce coup est le placement et l’anticipation du rebond. Il faut être suffisamment proche de la vitre pour ne pas être surpris, il faut également effectuer un geste de rotation avec le bassin pour renvoyer la balle dans le terrain adverse. Ce geste demande un minimum d’entraînement et les débutants peinent à l’utiliser au début car il n’est pas très intuitif surtout pour les anciens tennismen. Mais à force de répétitions, le coup devient plus naturel et permet de faciliter grandement certains échanges. 

Effectuez des smashs (presque) comme les pros. 

A plus haut niveau, des par 3 et des par 4 peuvent être réalisés. Il s’agit de smasher fort, pour que la balle sorte du terrain. Par 3 signifie que la balle sort sur le côté du terrain, là où la vitre atteint 3m. Par 4 signifie que la balle sort là où les vitres sont les plus hautes, sur la vitre du fond. Pour envoyer vos meilleurs par 3 et avoir toutes les clés pour réaliser ces coups, lisez cet article sur les smash par 3.

A deux c’est mieux !

Autre particularité du padel, c’est le fait de jouer à 2 contre 2. Cela ajoute une dimension tactique mais aussi d’esprit d’équipe qui n’est pas courante dans les sports de raquette. La communication est donc primordiale pour plusieurs situations : 

  • Annoncer combien de joueurs sont au filet ou non lors des lobs. Votre partenaire pourra alors ajuster son coup (lob, amortie, passing) alors qu’il a les yeux rivés sur la balle.
  • Se mettre d’accord sur qui prend les balles au centre du terrain. Au fur et à mesure des parties faites avec un coéquipier, ces détails ne seront plus un problème .
  • Pour éviter les accidents. Une raquette de padel est plutôt dure, surtout le cadre qui est parfois fait en carbone. Un coup est très vite arrivé si la communication entre les joueurs n’est pas bonne et peut occasionner de gros dégâts.

Le positionnement sur le terrain est également important. Les fameux “joueurs de droite” et “joueur de gauche” que l’on entend souvent dans les clubs sont définis par leur placement sur le terrain. Les joueurs de gauche sont le plus souvent les plus puissants ou ceux avec une meilleure qualité de smash car les lobs envoyés au milieu atterrissent sur le coup droit du joueur de gauche et donc plus facile à accélérer. Les raquettes de prédilection de ces joueurs sont souvent les raquettes puissantes, qui leur permet d'être encore plus agressifs.

Les joueurs de droite, quant à eux, touchent un peu moins de balles et doivent jouer en prenant moins de risques, plus en lobs et remises qu'en puissance. Leur diagonale est dans leur coup droit, coup normalement le plus intuitif et facile au padel, il est donc plus faciles pour eux de contrôler la balle. Tous ces "principes de jeu" valent si les 2 joueurs sont droitiers. Si un des joueurs est gaucher, le mieux est qu'il joue à droite afin d'être sur son coup droit en smash et donc déstabiliser les adversaires qui ne savent pas comment défendre. Cependant la communication entre les joueurs est primordiale, ce qui rend la padel presque un sport d'équipe. 

La règle la plus importante : le fair-play et la convivialité 

Au padel, les règles les plus essentielles sont le fair-play et la convivialité. Sur le terrain comme en dehors, la bonne ambiance règne entre les joueurs. Il est courant que des bars ou des restaurants soient liés à des clubs de padel comme en Espagne et que les joueurs boivent un coup ou mangent un morceau ensemble avant ou après la partie. Le principal but des parties de padel et de s’amuser et de passer un bon moment alors n’hésitez pas à inviter vos amis ! 


0 commentaire
Laisser un commentaire
Ce site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site.